Accueil » Astuces SEO » 40 astuces SEO pour référencer (correctement) une boutique Magento

40 astuces SEO pour référencer (correctement) une boutique Magento

Par Admin - le 11 February 2015
40 astuces SEO pour référencer (correctement) une boutique Magento

Bonjour! Si vous avez déjà développer sous la solution Ecommerce Magento, vous savez sans doute à quel point une boutique Magento est difficile à positionner sur le long terme. La solution, qui reste certes très puissante, est très complexe à manipuler d’un point de vue développeur et la moindre optimisation n’est jamais un acte anodin. J’aime souvent comparer la solution Magento à un paquebot : puissant, robuste mais aussi très difficile à manier et si vous rencontrez des rochers sur votre route, votre paquebot risque bel et bien de sombrer. Il m’a alors paru utile de partager ma propre expérience et de vous fournir des astuces SEO pour optimiser rapidement votre propre boutique Magento.

Astuce N°1 : Désindexer du contenu à partir des Layouts

Comme simple rappel, les layouts sont des fichiers XML qui sont appelés par le controller lors du chargement d’une page en fonction de l’opération demandée par l’utilisateur. Un layout peut contenir des instructions sur d’autres fichiers à appeler, comme des templates, des fichiers à inclure ainsi que des lignes de codes. Sachez qu’il est possible d’insérer dans les layouts des instructions SEO avec la balise meta par exemple via le code suivant :

<action method=”setRobots”><value>NOINDEX,NOFOLLOW</value></action>

Voir la screenshot ci-dessous :

Layout de Magento

Il est donc possible d’affecter un certain type d’état d’indéxation à certains groupes de pages (par exemple aux catégories, fiches produits, aux pages CMS,…). Cette fonctionnalité vous permet ainsi de désindexer par exemple toutes les fiches produits, et cela peut vite se révéler intéressant pour certaines boutiques qui génèrent trop de duplicate content interne/externe.

Astuce N°2 : Désactivation de l’option : “Utiliser le chemin de la catégorie pour les produits”

Je vous recommande fortement de désactiver cette option pour plusieurs raisons : 1/ vos URLs de fiches produits seront plus courtes, plus attractives pour les lecteurs et plus Seo Friendly et 2/ vos URLS seront plus représentatives de la fiche produit.

Pour désactiver l’option, il vous suffira alors de vous rendre dans la configuration de votre installation Magento (Onglet Système -> Configuration -> Web et de modifier les options d’URLS).

Voir la screenshot ci-dessous :

Désactiver option dans Magento

 

Astuce N°3 : Interdire l’accès à certains répertoires dans le fichier Robots.txt

Il est indispensable d’interdire l’accès à certains répertoires dans le fichier Robots.txt. A ce titre, il peut être utile d’installer le module SEO Magento : SEOGento. Ce module payant vous permettra d’éditer directement votre fichier Robots.txt dans l’interface d’administration de Magento.

Il convient d’interdire aux moteurs de recherche d’indéxer du contenu dans les répertoires : checkout, review, catalogsearch.

Ajouter (au moins) les lignes de code suivantes :

Disallow: /checkout/
Disallow: /review/
Disallow: /catalogsearch/
Disallow: /catalog/product/view/
Disallow: /catalog/category/view/

Astuce N°4 : Installez l’extension SEOGento

Une extension Magento payante mais très fortement utile. La licence est vendue pour 380 euros. Cette extension vous autorise à modifier le fichier robots.txt, à ajouter une URL canonique sur chaque page, ainsi que plein d’autres fonctionnalités. Ce module présente des caractéristiques très attractives : une réécriture des URLs des tags et des filtres (ce qui vous évitera ainsi d’avoir des URLs avec paramètres).

Astuce N°5 : Ajouter une URL Canonique sur chaque page

Une URL canonique est une adresse URL spécifique qui renvoit vers l’adresse URL d’origine du contenu. Cette URL canonique prends alors la forme d’une balise link de la forme suivante :

<link rel=”canonical” href=”http://www.example.org/example.html” />

Pour ajouter cette URL canonique, il vous suffit de vous rendre dans l’onglet : “Système” => “Configuration” => “Catalogue” => “Optimisations pour les moteurs de recherche” puis de d’activer l’option : “Utiliser un lien canonique de meta tag pour les catégories” ainsi que : “Utiliser un lien canonique de meta tag pour les produits”.

Astuce N°6 : Autoriser Magento à réécrire les URLS

Dans l’onglet : Système, allez dans la page “Configuration”, puis “Web” et enfin “Optimisation pour les moteurs de recherche”. Il vous faudra alors activer l’option de réécriture à la volée des URLs. En activant cette option, vous empêcherez ainsi Magento d’afficher des URLS contenant le code de la vue de magasin. Vous obtiendrez ainsi des URLS plus SEO Friendly. Voir la screenshot ci-dessous :

Option Rewrite Magento

Astuce N°7 : Prévoir un title et une description par défaut pour chaque page

Dans “Système” => “Configuration” => “Design”, vous pouvez alors sélectionner l’option “Head”, et y renseigner un title et une description méta par défaut qui seront utilisés dans le cas où vous auriez oublié de renseigner des informations métas sur une page. Vous serez ainsi certain qu’aucune page de votre site ne se retrouvera sans information méta, d’où une meilleure indéxation de vos pages.

Astuce N°8 : Désactiver l’option : “Use Categories Path for Product URLs”

Pour désactiver cette option : “Système” => “Configuration” => “Catalogue” => “Optimisations pour les moteurs de recherche” et ensuite désactiver l’option dans le formulaire : “Use Categories Path for Product URLs”. Cela vous évitera ainsi d’avoir des URLS un peu sale avec cette forme-là :

http://www.example.org/index.php/store/

Astuce N°9 : Génération automatique du fichier sitemap

A partir de “Système” => “Configuration” => “Plan de site Google”, vous pouvez ensuite configurer la génération automatique du fichier sitemap en adaptant la fréquence de mise à jour, ainsi que la priorité accordée en fonction du type de contenu : CMS, produits, catégories (voir la screenshot ci-dessous). La génération automatique de fichier sitemap n’est possible qu’après activation des tâches CRON sur votre installation Magento.

Génération automatique Fichier Sitemap

Astuce N°10 : Prenez le temps de remplir le champ : “URL Key”

Le champs : “URL Key” est un identifiant que vous donnez lors de la création d’une catégorie ou d’une fiche produit. Pour un maximum d’efficacité, il convient de fournir des clés URLs représentatives du contenu de vos fiches catégories et de vos fiches produits.

Astuce N°11 : Remplissez l’attribut “Alt” de vos images

Sur l’interface d’administration de Magento, il vous est possible d’ajouter des images à des produits ou des catégories. Je vous recommande fortement de renseigner un texte descriptif pour chaque image déposée, afin d’optimiser le référencement de vos fiches produits au maximum. Ce texte descriptif doit idéalement être en rapport direct avec le contenu du produit/catégorie associé.

Astuce N°12 : Permettez aux moteurs de recherche d’indéxer votre site

Sur l’interface d’administration de Magento, et lors du lancement final de votre boutique Magento, il sera nécessaire de permettre aux moteurs de recherche d’indéxer votre site. Il vous suffira alors de vous rendre dans “Système” => “Configuration” => “Design” => “HTML Heads”, puis de sélectionner : “index, follow” dans le champs “Defaults Robots”.

Astuce N°13 : Activez Google Analytics sur votre boutique

Allez sur “Système” => “Configuration” => “Google API”, puis sélectionner Google Analytics et remplissez alors le formulaire en fournissant votre code de suivi analytics. L’activation de Google Analytics vous fournira des statistiques très détaillées et un complément d’informations non négligeable sur la qualité de la fréquentation sur votre boutique.

Astuce N°14 : Ajouter Google Webmaster Tools sur votre boutique

Inscrivez-vous au programme GWT, et ajouter le code de confirmation directement à partir de l’interface d’administration Magento en allant sur l’onglet “Système” => “Configuration” => “Miscellaneous Scripts” et en fournissant la balise méta fournie par votre compte GWT. S’inscrire à GWT est indispensable pour assurer une meilleure communication avec Google et bénéficier de nouvelles statistiques très utiles pour l’analyse SEO.

Astuce N°15 : Tester votre boutique Magento avec un outil comme SiteLiner

Un site comme SiteLiner vous permet de détecter du contenu dupliqué interne. L’outil très puissant et pratique va aller sur votre site, crawler des pages et vérifier si il existe du duplicate content interne. Utilisez cet outil pour tester votre boutique.

Astuce N°16 : Pour les marketplaces, créez leur un champ spécial marketplace.

Les marketplaces sont un excellent levier marketing, mais d’un point de vue SEO, ils génèrent également un très gros duplicate content massif externe. Le problème majeur, c’est que la plupart des marketplaces sont des sites très influents et qu’ainsi, la parternité du contenu sera davantage attribué aux sites à très forte autorité (donc les marketplaces) plutôt qu’à votre boutique. Il convient donc d’ajouter une description spéciale Marketplace dans votre propre installation Magento pour que le texte envoyé aux marketplaces ne correspondent au texte figurant sur votre propre boutique, même si j’ai parfaitement conscience que cela risque d’engendrer un travail supplémentaire non négligeable pour vos équipes. Sinon, vous pouvez également faire remonter simplement la description courte par exemple.

Astuce N°17 : Activer le cache Magento pour optimiser la vitesse de chargement des pages

Vous savez très certainement que Magento, tout comme de nombreux outils CMS, est équipé d’un outil de mise en cache. Cet outil met en cache des blocs HTML pour éviter à Magento de systématiquement “réexécuter” les mêmes portions de code lors de chaque affichage de page. Il convient tout d’abord d’activer (si ce n’est pas déjà le cas) la gestion par cache.

Astuce N°18 : Combiner les portions de code CSS et Javascript

Combinez également les portions de code CSS et Javascript pour raccourcir au maximum le temps d’exécution d’une page. Pour combiner les portions de code CSS et Javascript, il vous suffit d’activer les options en vous rendant sur l’onglet : “Système”, puis “Configuration”, mode avancé “Développeur” et de cocher les options. En combinant les portions de code, vous réduirez ainsi les requêtes HTTP et donc éviterez de gaspiller inutilement de la bande passante, ainsi que les ressources de votre serveur web.

Astuce N°19 : Optimisez les avis clients de votre boutique

Les avis de clients sont un excellent vecteur de conversion, et en outre ils présentent l’avantage d’ajouter du contenu gratuit à votre site web et surtout en rapport avec le produit. Sachez que beaucoup de clients apprécient d’avoir le point de vue d’autres clients, et il s’agit souvent d’un complément d’informations pour vos clients potentiels. Avec des commentaires clients réels, les clients se sentent rassurer et le taux de conversion augmente. Magento offre, par défaut, un formulaire pour déposer des commentaires clients. Ce formulaire est basique et il n’offre pas certaines fonctionnalités importantes. En outre, le formulaire Magento présente l’inconvénient majeur de ne pas intégrer de code captcha, ce qui peut vite s’avérer être un problème en raison des robots spammeurs. Il existe certains plugins Magento comme Advanced Reviews par exemple, qui offre pour 99 euros, la possibilité d’intégrer un système de gestion de commentaires clients plus élaborés avec plus de détails. N’oubliez pas également que les avis clients offre une opportunité d’intégrer des extraits de données enrichies, très pratique car elles seront (parfois) réutiliser par Google lors de l’affichage des résultats de recherche, ce qui se traduira ainsi par un plus grand CTR.

Astuce N°20 : Intégrer un flux vidéo dans le descriptif de chaque produit

Magento offre dans l’interface d’administration la possibilité d’intégrer un flux vidéo dans chaque produit. Pour activer cette fonctionnalité, il vous suffit de vous rendre dans l’onglet : “Catalogue” => “Gérer les produits” => “Choississez un produit” => “Général” => “Description” puis “l’éditeur Wysiwyg” et cliquez enfin sur l’icône en forme de péllicule photo verticale. Nous vous recommandons fortement d’exploiter cette fonctionnalité car très souvent les clients sont davantage rassurer lorsqu’ils peuvent “visualiser” le produit dans une vidéo démonstrative. Une vidéo est un complément d’information non négligeable pour vos lecteurs. Intégrer des vidéos dans vos produits stratégiques (comprenez ceux qui se vendent le mieux ou ceux qui attirer le plus de visiteurs) et vous parviendrez à réduire votre taux de rebond, à augmenter votre durée de visite ainsi qu’à augmenter drastiquement votre taux de conversion. Nous vous recommandons d’intégrer des flux vidéos provenant de Youtube pour deux raisons : 1/ vous n’aurez pas à gérer la bande passante ainsi que le streaming 2/ certains internautes ont l’habitude d’utiliser Youtube pour rechercher des produits ou des avis clients, ce qui fera donc ainsi plus de visibilité sur le web.

Astuce N°21 : Ajouter title + métas à chaque page

Vous le savez sans doute, mais en ajoutant un produit, une catégorie ou même une page CMS, il vous sera possible de renseigner des informations métas : le title, la description méta ainsi que les mots-clés métas. Toutes ces informations sont ensuite encadrer par la balise <head> dans le code source de la page. Ces informations sont importantes et il vous convient de les renseigner.

Astuce N°22 : Installer l’extension : Ultimate SEO Suite

L’extension “Ultimate SEO Suite” de la société “Ahead Works” offre une solution SEO intéressante pour éliminer le duplicate content interne. Cette extension offre plusieurs fonctionnalités dont une très intéressante, celle de pouvoir choisir directement sur la page d’édition d’un produit la catégorie d’URL canonique à partir des catégories déjà pré-choisies pour le produit. Vous êtes donc ainsi certain que le produit ne sera pas dupliqué sur toutes les catégories affectées à un produit (voir la screenshot ci-dessous).

Ultimate SEO Plugin

Astuce N°23 : Implémenter les “Rich Snipets” pour les produits

Les “Rich Snipets” sont des extraits enrichies de données. Utilisez les extraits enrichies de données sur votre thème est une excellente idée pour optimiser votre visibilité sur Google. Google a l’habitude d’utiliser ces extraits pour enrichir ses pages de recherches avec des méta-données : comme le prix, la photo d’un produits, les avis clients,…

Astuce N°24 : Procéder à la compilation du code source

Depuis la version Magento 1.4, Magento autorise la compilation du code source directement à partir de l’interface d’administration (“Système” => “Tools” => “Compilation”). Le dossier “includes” doit être écrivable pour procéder à cette opération. Cette fonctionnalité va compiler tous les fichiers de Magento pour ne former qu’un seul et même include, ce qui va donc logiquement réduire considérablement le temps d’exécution d’une page. Cette opération peut réduire jusqu’à 25 à 50% le temps d’exécution d’une page.

Astuce N°25 : Autoriser la compression Gzip

La compression Gzip va réduire le temps de chargement de chaque page de votre boutique. Concrètement, vous allez ajouter une instruction dans votre fichier : .htaccess, et lors de l’appel d’une page sur votre boutique, le fichier .htaccess va compresser le fichier avant de l’envoyer à votre visiteur. Le navigateur web de votre visiteur recevra alors un fichier compressé qu’il décompressera lui-même, ce qui aura ainsi pour effet de réduire le temps de téléchargement de chaque page de votre boutique et donc indirectement le temps de chargement. Cette optimisation SEO est vivement recommandé par l’équipe technique de Google pour optimiser le temps de chargement d’une page. Il s’agit avant tout d’une modification d’expert que seul un développeur web aguéri peut accomplir avec succès.

Pour réaliser avec succès cette opération, il vous faudra décommenter la ligne suivante :

#php_flag zlib.output_compression on

Cette ligne figure dans le fichier .htaccess, situé à la racine de votre installation Magento (attention, car il existe plusieurs fichiers .htaccess dans votre installation, il s’agit bien du fichier situé dans le répertoire à la racine de votre installation).

Il vous suffira ensuite de rajouter quelques informations à votre fichier .htaccess :

SetOutputFilter DEFLATE
AddOutputFilterByType DEFLATE text/html text/plain text/xml text/css text/javascript application/javascript
BrowserMatch ^Mozilla/4 gzip-only-text/html
BrowserMatch ^Mozilla/4.0[678] no-gzip
BrowserMatch bMSIE !no-gzip !gzip-only-text/html
SetEnvIfNoCase Request_URI .(?:gif|jpe?g|png)$ no-gzip dont-vary
Header append Vary User-Agent env=!dont-vary

Il faut maintenant régler l’expiration de votre mise en cache, toujours dans le fichier .htaccess :

<IfModule mod_expires.c>

# First of all enable expirations
ExpiresActive On

# Default expiration
ExpiresDefault “access plus 1 month”

# For favicon
ExpiresByType image/x-icon “access plus 1 year”

# Set Images Expiry
ExpiresByType image/gif “access plus 1 month”
ExpiresByType image/png “access plus 1 month”
ExpiresByType image/jpg “access plus 1 month”
ExpiresByType image/jpeg “access plus 1 month”

# Set CSS Expiry
ExpiresByType text/css “access 1 month”

# For Javascript Expiry
ExpiresByType application/javascript “access plus 1 year”

</IfModule>

Astuce N°26 : Utiliser Nginx comme serveur Web pour booster Magento

Nginx est un serveur Web conçu en Russie pour les besoins de sites à très fort traffic. Le modèle de fonctionnement d’un serveur Nginx permet d’assurer un très grand nombre de requêtes simultanées, ce qui le rend donc ainsi parfait pour la gestion d’une installation Magento. Une (ré)installation de Magento sous un serveur Nginx sera un peu plus complexe que sous un serveur Apache, mais le gain espéré en matière de performance est énorme et je vous le recommande donc fortement.

Astuce N°27 : Activer l’option “Flat Catalog”

Magento utilise un tas de tables SQL pour assurer la bonne gestion de votre boutique. Dans certains cas, et lorsque l’option “Flat Catalog” n’est pas activée, Magento éparpille les données sur les catégories et les produits sur plusieurs tables SQL dans ce style :

catalog_product_flat_1
catalog_category_flat_store_1

Lorsque Magento répond à une requête, il va alors interroger la base de données et rechercher dans chacune de ces tables SQL l’information correspondante, et lorsque le catalogue de produits est vaste, cela peut donc ainsi prolonger le temps de réponse. Il faut savoir qu’il est possible de regrouper tous les produits au sein de la même table, quelque soit le “store view”, en activant les options suivantes :

Use Flat Catalog Category
Use Flat Catalog Product

Vous trouverez ces options dans : “Système” => “Configuration” => “Catalogue” => “Front end”.

Astuce N°28 : Désactiver les logs en production

Lorsque votre boutique Magento est en production, assurez-vous de désactiver les logs. Les logs sont importants pour surveiller l’activité ou comprendre les origines des erreurs sur votre boutique, mais ils sont également un vecteur de ralentissement pour votre boutique. Pour cela, allez dans “Système” => “Configuration” => “Développeur” et “Gestion des logs”.

Astuce N°29 : Réduisez la taille des fichiers CSS et Javascript

Il est possible de réduire la taille de vos fichiers CSS et Javascript en supprimant tout les octets inutiles, comme par exemple les sauts de ligne, les espaces supplémentaires ainsi que les mises en retrait. Certaines extensions Magento peuvent vous aider à accomplir cette opération, comme Speedster by Fooman par exemple, qui utilise la “Minify Library”.

Astuce N°30 : Déplacer le code Javascript & Jquery en bas de page

Déplacer votre code Javascript dans le footer est indispensable pour améliorer la vitesse de chargement et aider vos visiteurs à mieux afficher votre contenu.

Astuce N°31 : Utilisez le “Lazy Load”

Le “Lazy Load” est une technique utilisée par un site Internet pour ne charger une image qu’au moment de son affichage sur le navigateur du client. Pour une boutique en ligne, cela se traduit donc ainsi par un temps de chargement plus rapide.

Astuce N°32 : Utilisez les “Sprite CSS”

Le “Sprite CSS” désigne un fichier qui contient plusieurs images en une seule. Chaque image est ensuite appelée par le code CSS en spécifiant certains paramètres. En procédant ainsi, il est possible de stocker toutes les images de votre boutique en un seul et unique background, d’où une très forte réduction du temps de réponse.

Astuce N°33 : Profitez de l’option : “URL Rewrite Management”

Considérez ce scénario. Vous vendez un produit incroyable, que vos clients apprécient et très rapidement ce produit devient viral et des milliers de liens externes pointent vers ce produit. Si quelques mois plus tard, vous êtes dans l’obligation de désactiver ce produit pour raison d’indisponibilité, vos visiteurs ainsi que tous le “jus SEO” transféré à cette page sera rédirigé vers une page 404… non indéxable ! Ce qui fait que vous aurez perdu l’avantage des liens avec en plus, un très mauvais retour sur expérience !

Une solution consiste à profiter d’une fonctionnalité de Magento : “URL Rewrite Management” Cette fonctionnalité vous permet d’automatiquement indiquer une redirection entre une ancienne page et une nouvelle page de votre boutique.

Ajouter une redirection 301 sur Magento

 

Vous pouvez donc ainsi rediriger tous le “jus SEO” sur une nouvelle page CMS, une nouvelle fiche produit ou même une fiche catégorie. En procédant ainsi, vous améliorez votre taux de rebond, votre durée par visite, ainsi que votre taux de conversion !

Astuce N°34 : Méfiez-vous du management “Multi Store”

Magento fournit un moyen très simple de gérer plusieurs boutiques sous une seule et même installation Magento, ce qui peut vite s’avérer très pratique pour la gestion des commandes et de votre catalogue. Il est possible également d’affecter chaque produit à une ou plusieurs boutiques. Si cette fonctionnalité est pratique, elle peut également être source de duplicate content massif, ce qui peut même se réveler encore plus dangereux dans la mesure où vous boutiques risquent d’être héberger sur la même adresse IP (ou éventuellement sous le même bloc C). Je vous recommande vivement d’exploiter la fonctionnalité de vue de boutique de Magento afin d’adapter le title, les informations métas, le titre ainsi que les descriptions de chacun de vos produits pour chaque vue.

Astuce N°35 : Installer la dernière version Magento

Un moyen d’optimiser le SEO sur Magento consiste à installer la dernière version de Magento, qui comprends déjà les dernières mises à jour de sécurité, ainsi que des améliorations notables en matière de performances. La dernière version Magento (1.9) comprends notamment une version responsive.

Astuce N°36 : Optimiser votre boutique pour les mobiles

La mise en responsive de votre boutique est indispensable pour assurer un bon retour expérience de vos acheteurs potentiels. 44% des utilisateurs d’Internet utilisent un appareil mobile (tablette tactile, téléphone,…) pour accéder à Internet, ce qui rend la mise sous responsive indispensable pour n’importe quelle boutique. En outre, mettre votre boutique en responsive améliorera vos statistiques (taux de rebond, durée moyenne par visite,…), ce qui aura un impact positif sur votre SEO sur le long terme. Magento intégre la librairie JS : Prototype par défaut, mais il est possible d’intégrer d’autres librairies JS comme Jquery, même si il vous faudra adapter cette librarie JS pour la rendre compatible avec Prototype (les deux libraries utilisent le signe : “$”, ce qui les rends incompatibles par défaut). En installant Jquery, vous pourrez alors profiter de la puissance de Boostrap, un script JS avec des grilles sur 12 colonnes (une solution gratuite et opensource, n°1 chez les développeurs). D’autres libraries offrent également des codes de mises en responsive (Unsemantic par exemple). A noter également que le thème par défaut sur la version 1.9 de Magento intégre une version responsive.

Astuce N°37 : Mettez à jour votre contenu régulièrement

Magento offre la possibilité de gérer le contenu de votre boutique directement sur l’interface d’administration, notamment dans l’onglet : “CMS”. Je vous recommande de mettre à jour votre contenu, aussi régulièrement que possible.

Rafraîchir le contenu de votre boutique

Astuce N°38 : Exclure le code (superflu) sur la “HomePage”

La “Homepage” étant une page stratégique d’un point de vue SEO car il s’agit d’une page de destination incontournable, je vous recommande vivement d’optimiser la vitesse de chargement en éliminant tout le code superflu de la page d’accueil. Pour réaliser cette opération : “CMS” => “Page” => Rechercher la page avec l’url Key : “Home” et enfin mettez à jour le layout Update xml pour éliminer tout le code superflu, non nécessaire pour la gestion de la page.

Astuce N°39 : Activer Keep Alive sur votre serveur

En activant “Keep Alive”, vous autorisez vos propres lecteurs à télécharger plus d’un seul fichier à la fois. Ce processus informatique permet, en régle générale, à vos lecteurs d’accéder plus rapidement à votre contenu, dans la mesure où votre propre navigateur web va alors télécharger plusieurs fichiers en même temps, d’où une réduction de la vitesse de chargement de chacune de vos pages. Cette option, habituellement activée, se traduit par un temps de chargement d’autant plus faible qu’il y a de références à télécharger (fichiers CSS, Js,…). Pour activer “Keep Alive”, il vous suffit de paramètrer votre serveur pour qu’il renvoit le “HTTP Header” afin d’autoriser les connexions simultannées à partir de votre propre site. Généralement l’option est définie de la manière suivante :

connection: close

En activant “Keep Alive”, votre HTTP Header ressemblera alors à :

connection: keep-alive

En gardant la connexion fermée, cela désactive le module “Keep Alive” et ça dit concrètement au serveur de fermer la connexion dès qu’il a réalisé le chargement d’un fichier. En activant le module, la connexion restera ouverte et ainsi tous les fichiers pourront être récupérés simultanément avant de fermer la connexion.

Pour activer le module “Keep Alive”, vous avez plusieurs solutions : via le fichier .htaccess ou directement dans la configuration de votre serveur Apache :

via le fichier .htaccess, ça donne :

<ifModule mod_headers.c> Header set Connection keep-alive </ifModule>

Astuce N°40 : Optez pour les CDN (Content Delivery Network)

Les réseaux de distribution de contenu, appelés CDN en anglais pour “Content Delivery Network”, offre un excellent moyen pour réduire le temps de téléchargement du contenu, assurer un taux de disponibilité maximale et offrir un temps de latence minimale quelque soit sa position sur le globe ! “Amazon Cloudfront” est le service le plus célèbre de CDN, et ce service vous permet de distribuer votre contenu à partir de 37 villes dans le monde réparties sur tout les continents.

amazon-cloudfront

Le tarif est évolutif, en fonction du volume de transfert mensuel. Ce service vous permet de bénéficier du savoir-faire exceptionnel d’Amazon dans le domaine de l’hébergement en “cloud computing”.


Me voilà donc finalement arriver au bout de cet article qui fait tout de même presque 4100 mots 😉 Le but de cet article étant de présenter un guide exhaustif sur les techniques SEO à utiliser lors d’un référencement d’une boutique Magento. Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous. Si vous aimez cet article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux pour me récompenser. Merci !

Auteur du blog
L'auteur de l'article

Passionné par le SEO et le développement Web, je souhaite vous faire profiter des mes connaissances et de mon savoir-faire à travers ce blog. N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions et/ou des suggestions. Je peux également analyser votre site Web, n'hésitez pas pour cela à me demander un devis.

Vous voulez me contacter ?
12 commentaires
Avatar
Entreprendre facile 2015-02-15 11:18:18

Complet! Super ! On partage !

Avatar
Admin 2015-02-15 11:39:54

Merci!

Avatar
Antoine 2015-02-17 09:58:04

Bonjour, très bon article. En revanche, désactiver les logs de prod., mauvaise idée : d'une part légalement tu es tenu de les conserver 1 an minimum, d'autre part, c'est une mine d'infos pour le SEO (passage des robots).

Avatar
Admin 2015-02-17 10:03:04

Bonjour! je te remercie ! Maintenant je parlais des logs côté magento, et non côté apache, vu que Magento référence également ses propres logs (et que l'on peut même générer ses propres fichiers de logs pour des besoins de développement). Mais c'est vrai que j'ai hésité à ajouter cette astuce... Une autre technique consisterait également à réduire la taille des logs en éliminant les sources d'erreurs, mais c'est parfois une tâches très longue et rébarbative. Merci pour ta participation ! Salutations.

Avatar
Alexandre 2015-02-17 13:17:47

Bonjour et merci pour l'article! Je rêverai d'avoir le même pour Prestashop, si ça peut aider au prochain sujet ;) Bonne journée

Avatar
Admin 2015-02-17 13:42:05

Bonjour. Merci Oui je vais y réfléchir effectivement pour Prestashop ;)

Avatar
Seogento 2015-02-17 17:16:08

Bonjour, nous sommes les créateurs du plugin SEOGENTO : http://www.seogento.com/ Pour répondre à votre point 4. : OUI, SEOgento est toujours maintenue et surtout en pleine évolution. Il a été complètement revu en 2014 avec de nouvelles fonctionnalités (nouvelles variables dispo pour les optims SEO par template, ...).On regarde aussi ce qui se passe sur la beta magento 2...Il est effectivement réservé à nos clients SEO. Donc n'hésitez pas ;) et bon article ! David http://www.seogento.com/

Avatar
Admin 2015-02-17 17:50:13

Bonjour, Oui effectivement c'est plutôt une bonne nouvelle que votre extension soit toujours active. J'avais vu le bouton d'achat désactivé, et j'avais préféré par précaution émettre quelques réserves. Je vais mettre à jour mon article. merci pour vos précisions. Salutations.

Avatar
Maxime 2015-02-18 11:39:11

Merci pour cette redoutable check-list SEO pour Magento. Je complète l'astuce 34. Ma boite édite un logiciel permettant d'automatiser des échanges de données avec des gestions commerciales (pub : http://www.e-connecteur.fr/e-commerce/magento ) et on voit quasiment tout le temps en multistore. On duplique un site pour des raisons marketing' commerciales. On automatise le tout, c'est facile, et ça ne marche pas. On oublie tout le temps le duplicate content ! Automatiser n'est pas tout, il faut produire du texte pour chaque boutique !

Avatar
Admin 2015-02-18 13:03:44

Oui c'est bien ça le problème. Automatiser c'est facile, mais personnaliser c'est ça qui le prends le plus de temps.

Avatar
Mike 2016-07-13 15:04:20

Bonjour, Astuce N°2 : Désactivation de l’option : “Utiliser le chemin de la catégorie pour les produits” Si cette option est sur « Non » le fil d’ariane de la fiche produit n’affiche que Accueil > Catégorie Dommage pour le maillage interne non ? Y a t-il un paramétrage le chemin des catégories dans le fil d'ariane ? Sinon, quand l'option est sur "oui" mes urls avec contenant les catégories ne sont pas indexées dans Google (vu qu'il y a la canonical d'activée). Du coup, est-ce que je perds pas un peu en référencement le fait d'avoir toutes mes pages produits qui sont des "coques presque vides"; dans le sens où les pages catégories font des liens elles mais qu'elles renvoient vers une canonicale. Merci

Avatar
Admin 2016-07-14 16:59:31

Bonjour, si vous mettez l'option sur "oui", vous allez avoir une démultiplication inutile du nombre de pages "coûteuses" (pour le crawling de Google Bot) après je suis d'accord il y a toujours la balise canonique, mais le truc c'est qu'avec l'option "non", les différentes catégories renvoient donc directement vers la page de la fiche produit et vous avez des URLs plus courtes et plus propres (plus besoin de renvoyer vers la canonique). Une question intéressante : est-ce qu'une trop grande quantité de renvois "canoniques" sur un site peuvent nuir au SEO dans la mesure où cela ne facilite pas forcément la navigation des moteurs ? Je ne pense pas... du moins dans des proportions raisonnables mais reste que ça fait moins propre à mon sens. Après en désactivant l'option, vous aurez effectivement moins de maillage interne mais bon il est préférable (à mon sens) d'avoir une boutique avec des urls propres, sans trop de renvois canoniques, que forcer la chose pour avoir le plus de pages pour finalement renvoyer vers des pages catégories.

Réagir à cet article ?

Poster un commentaire

Veuillez s'il vous plaît déposer un commentaire pertinent d'au moins 25 mots.

Chaque commentaire fait l'objet d'une vérification systématique.

Tous les champs sont obligatoires.

Qui Suis-je ?
Auteur du blog

Propriétaire de ce blog, je suis passionné par le monde du Web et plus précisemment par le SEO et le développement Web (Wordpress, Symfony,...).

En savoir plus
Article à ne pas manquer !
Mes catégories
La boîte à outils